jeudi 5 mars 2009

Compte rendu de la manifestation

800 à 1000 étudiants, enseignants chercheurs, personnels ont manifesté cet après midi à Montpellier (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20090305.OBS7449/universite__des_milliers_de_personnes_defilent.html)
Après la manifestation, des personnes se sont retrouvées sur la comédie afin de former une chaîne humaine de protection de l'art et de la culture, certains étudiants ont fait un peu de théâtre, d'autres ont chanté et joué de la musique.

Pour la France entière, les manifestants étaient entre 24 000 et 43 000 !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

de la démagogie....

calimero a dit…

J'ai entendu dire que certains aurait prévu de cimenter les entrées actuellement bloqué par les étudiants.
1.J'espère que c'est faux
2.Si c'est vrai, je pense que c'est une des choses à ne pas faire (parmi d'autres, comme tagguer dans l'amphi A, y vomir etc...). Ce sera une arme de plus contre le mouvement que les médias et la police ne se priverons pas d'utiliser. Par ailleurs cela prouve simplement que personne ne croyait vraiment en ce blocage si ce n'est une poignée de personne motivés mais qui n'a pas su devenir majoritaire en convaincant les autres personnes présentes, ou qui s'y sont pris trop tôt pour bloquer vis a vis des motivations déjà présente parmis les étudiants (je ne suis pas contre le blocage dans l'absolu, je pense plutôt qu'il y a des moments stratégique et d'autres moins. Et que ces moments ne sont pas qu'une question de temps, mais de nombre de personnes motivés et convaincu)...
Je crains que ce mur ne soit que la manifestation matérielle de l'incapacité d'organisation des étudiants.

Florian OLIVIER
P.S : je n'ai pas voté pour le blocage pour ne pas être inconséquent, je savais que je ne serai pas la pour le tenir et que par ailleurs le mouvement n'était pas encore assez soudé pour que le blocage soit considéré comme "positif" par le mouvement et pour le mouvement en général (et pas la poignée de motivé qui la mis en place). Par ailleurs comme je pense que les actions doivent être faites et non pas voté, j'ai choisi de "ne pas participer au vote" (je n'ai pas donc voté contre le blocage).

En direct de Poitiers a dit…

Bonjour à tous!

Voici le blog du mouvement étudiant de Poitiers : http://lemouvementetudiant.blogspot.com

Sachez que l'Université de Poitiers est occupée depuis 5 semaines désormais!

Je vous invite à aller sur le site pour plus d'informations, et savoir ce qui se passe dans les autres villes.

J'ajoute qu'un amphi de l'université est occupé 24h/24, 7j/7, depuis le 26 janvier, et qu'un numéro de téléphone est disponible pour pouvoir nous appeler : 05.49.45.36.36.

A bientôt et continuez comme ça!


Un étudiant de Poitiers mobilisé.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Réponse à Florian Olivier.

Le cimentage, si il est réalisé intelligement est un outil efficace pour montrer la responsabilité des bloqueurs. Je m'explique.
Il ne s'agit pas de cimenter les portes mais de poser un petit tas de ciment devant la porte, il n'y a aucune dégradation puisqu'avec un simple coup de burin le tas est enlevé. Cela permet également d'éviter le passage en force. En effet c'est en forcant les piquets de tables et de chaises qu'il y a le plus de casse.

Ainsi cette solution si elle est mise en place est efficace, respectueuse et d'une certaine façon permet de protéger les biens mobiliers.

calimero a dit…

j'entend bien la proposition et je suis content qu'elle se fasse sur ce ton. Cependant je doute vis à vis du "petit tas de ciment" il faudrait préciser la taille du tas et sa position. Par ailleurs la destruction du mobilier ce fait rarement par hasard et qq.un qui voudra le détruire le fera avec ou sans cimentage de cette taille la (pour la peine il faudrait qu'il soit bcp plus grand).
Je vois a la rigueur un avantage au cimentage il évite des violences directes entre personnes... mais je crains qu'elles soient ensuite indirecte contre l'ensemble des bloqueurs (par ailleurs cet avantage ne neutralise pas les indications que je proposais précédement).

Enfin j'espère qu'on arriver a qq.chose au bout du compte.

Florian OLIVIER.