lundi 9 mars 2009

[Photos] Quelques photos du blocage en cours à l'université Paul Valéry - 9 Mars 2009



PhotobucketPhotobucket
PhotobucketPhotobucket
Photobucket
Photobucket

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo ! Y a plus qu'à faire trainer un peu tout ça et on est en vacances ... Merci les étudiants (ou ceux qui prétendent l'être) qui préfèrent aller en cours le moins possible et saisissent toutes les occasions pour ne pas travailler ... Je précise la teneur ironique du commentaire (on ne sait jamais)

blog_UPV a dit…

Tout d'abord bonjour,

je tiens simplement à préciser que les personnes qui font ce genre d'actions sont des personnes mobilisées contre des réformes qu'ils trouvent inacceptables. La casse du service public, la "masterisation" des iufm etc... sont des choses plus importantes que les cours ou les partiels.

Les seules personnes qui veulent être en vacances avant l'heure sont ceux qui votent le blocage en assemblée générale et qui ne viennent pas bloquer ou se mobiliser. Les personnes mobilisées sont des personnes conscientes des problèmes sociaux actuels et n'ont que faire d'être en vacances actuellement.

Bien cordialement.

Anonyme a dit…

-"Les personnes mobilisées sont des personnes conscientes des problèmes sociaux actuels et n'ont que faire d'être en vacances actuellement."

C'est tout une culture d'être une "personne mobilisée". Il faut tout d'abord, avant tout, avoir été un "petit loup", c'est à dire un scout.


-"conscientes des problèmes sociaux actuels"

On le sait tous, le capes tel qu'il est est tellement une merveille qu'il faut tout faire pour préserver ce concours fabuleux, agréable et suave. Se faire délocaliser en Normandie est communément considéré comme "paradisiaque". Se battre pour le statut de fonctionnaire, qui sautera avec cette réforme, c'est se battre pour la sauvegarde de 40 années de servitude envers un système éducationnel intolérable, point sur lequel, pourtant, vous, "gens de gauche", êtes d'accord. Vous défendez ici un monument aux morts; je sais celui sera bien pire ensuite puisque anglo-saxonnifié; mais mérite-il vraiment ce sacrifice de temps perdu?

-"conscientes des problèmes sociaux actuels"

Je réitère sur ce propos : les EC, on le sait, sont absolument le corps social à défendre absolument. Ceux-ci, dans une perspective marxiste, sont des "bourgeois" pour faire simple. Et chose paradoxale, ils sont défendus par des personnes vivant avec, en moyenne, entre 5 à 10 fois moins de revenus que le corps social défendu en question. En gros, l'étudiant echellon 3 qui défend le MCF voire le PR.
Situation comique, j'entends bien : ce sont toujours ces prétendus étudiants "de gauche" qui viennent à la rescousse des nantis, des bourgeois bénéficiares de la grâce du capitalisme envers le "savoir" et la "culture". Ces derniers domaines étant utilisés comme decors du capitalisme (humanitées) ou bien comme outils (savoir technique).

Conclusion :
Nous avons affaire ici, dans ce mouvement, à un joli mix qui aspire à devenir un ragoût : préoccupations rationnelles, qui sont celles des étudiants face à leur avenir professionnel dans l'Education Nationale. Posture comparable à celle adoptée lors du CPE; mais nouveauté, ceux-ci, portés par les frasques légendaires de leurs meneurs pré-défenseurs de leurs futurs statuts universitaires (cad tous les chefs de file actuellement en poste à l'université, mais qui souhaite y évoluer), s'en vont défendre les cadres supérieurs de notre société libérale. Qui sont socialement supérieurs à des contremètres ou chefs d'équipes dans les grilles sociales.
En 2010, peut-être défendra-t-on les DRH?

un admirateur.

blog_UPV a dit…

Je comprends tout à fait que mes propos vous aient inspirés. Cependant je ne voulais pas créer de polémiques.

Je ne voulais en aucun cas porter de jugement sur les personnes mobilisées. De plus, même si elles ne remettent pas toutes en cause le capitalisme et plus généralement la société, elles se battent pour le "moins pire".

Après ce n'est que mon avis et je ne m'attarderais pas plus longtemps sur ce sujet, en tout cas ici.

Ce que je voulais dire simplement c'est que la plupart des personnes mobilisées n'avaient que faire de "créer des vacances anticipées", elles avaient d'autres préoccupations qui me paraissent primordiales.

Cordialement.

Anonyme a dit…

Je veux bien croire que 'bloquer' la fac soit un gester contre les réformes que c'est plus important que les cours bla bla bla...Mais excusez moi, qd on se bourre la gueule dans un amphi, qu'on casse des bouteilles dans une préfa, j'appelle pas ça une action mais du foutage de gueule!!!Quand on veut etre crédible, il faut agir de façon correcte et pas comme des vandales!!!!!!!

Anonyme a dit…

Quelle farce...

Les accords de Bologne sont là depuis presque 10 ans et il ne s'est rien passé d'ici là à part quelques "blocages" de quelques étudiants fuminstes qui n'ont pas voulu aller travailler...

Vous prétendez défendre le "service public" (idée ringarde du 19° siècle), mais vous oubliez tous ceux qui veulent travailler et avoir un diplome afin de réussir. Contrairement à vous, il y a aussi des gens qui veulent travailler... ET vous n'avez pas le droit de nous priver de cette liberté... Si vous voulez aller manifester, libre à vous, mais ne nous emmerdez pas avec vos histoires démodées de "lutte des classes"...

Anonyme a dit…

lol anonyme ! je suis assez d'accord même si le mouvement est justifié en certains points, je pense que la majorité des étudiants "mobilisés" sont plus qu'opportunistes...

Anonyme a dit…

Bonjour,

N'ayant pas pu assister à l'AG d'aujourd'hui, j'aimerais savoir si le blocage a été reconduit ?

Cordialement.

Anonyme a dit…

oui le blocage a été reconduit jusqu'à mardi prochain

merci pour ce blog et le journal d'informations =)

Anonyme a dit…

Qu'il est facile de critiquer, en anonyme.

Qu'il est facile de parler, quand on est pas sur le "terrain".

Qu'il est facile, d'assimiler tout les étudiants bloqueurs à une "ultragauche" ou à des "branleurs".

...

pachamama73 a dit…

Penser à l’avenir m’attriste,
Toutes ces réformes et décrets capitaliste
Se conforment à un nouvel ordre en tête de liste…
Universités bloquées ? Sarko s’en lave les mains
Avec ses amis PDG, ils prendront le contrôle, demain…
Les étudiants ne veulent pas étudier ??
Qu’à c’la n’tienne ! Ils ont qu’à travailler !!
Mais nous on t’enmerde, on veut juste se cultiver…
L’enseignement est déjà trop formaté,
Même les profs n’ont plus de libertés,
Avec ce « programme » qui est une calamité…
Que veux-tu faire d’une société d’illettrés
Ou seuls les riches connaîtront l’alphabet ?
SMS, LOL, MMS, MSN, TNT,
Même les mots sont économisés…
« Pour que chaque euro soit un euro utile »
Prend-le mon porte-monnaie, j’préfère être pauvre que débile.
C’est sans concession que je te lègue mes économies,
Mais touche à l’enseignement, et on montrera les dents !
Qui joue avec le feu se brulera les ailes,
Au nom de la culture, on se battra avec zèle,
Car tu n’es pas omnipotent, petit président !!
Mais qui es-tu petit obbit, pour nous imposer cette élite ?
Es-tu tombé dans une marmite de château Lafitte ?!
Sans transition, la messe est dite,
Si tu es le berger et nous les moutons,
Tu le mérite ton titre de Roi des Cons.

Anonyme a dit…

Anonyme a dit...
Qu'il est facile de critiquer, en anonyme.

Le comble !!!

A fait, le blocage est-il reconduit ? La BU (seul espace de liberté encore non occupé) est-elle fermée ??

Mimosas a dit…

joli pachamama73 ;)

@ l'anonyme de 16h17: oui la BU reste ouverte pendant le blocage!

Ensuite les pro blocage ne sont pas tous des branleurs qui ne veulent pas travailler (il y en a bien sûr et c'est dommage parce que ça discrédite la lutte)
en attendant le blocage est -en théorie- censé permettre aux étudiants de mieux se mobiliser et mener bcp plus d'actions, faire pression sur le gouvernement dans le but de garder cette liberté d'étudier, telle que nous l'avons aujourd'hui. Dans quelques temps, nous n'aurons probablement plus cette liberté. (plus assez de sous pour payer les études, des choix de filières restreints...)

voilà, bien sûr c'est la théorie... à chacun de se mobiliser pour la mettre vraiment en pratique ! ;)

Anonyme a dit…

bloquer la fac pour mobiliser les etudiants ??
Vous comptez obliger les etudiants a se mobiliser mais vous faites que les diviser en bloquant la fac ! Etudier est un droit et libre à chacun de se mobiliser ou non !! empecher les cours seulement les jours de manifs, ca servirait vraiment à quelque chose !

Anonyme a dit…

considerer les bloqueurs comme des gauchistes? et considerer ceux qui sont contre le bloquage comme des "bourgeois" c normal ?
vous parlez degalités mais vous faites vous meme de la discrimination de classes sociales en taguant sur le mur des amphi "etudiants bourgeois au exams" comme si vouloir travailler et reussir ne concernait que les "richous"
etre contre les reformes et en parler OK mais degrader bloquet et insulter les autres etudiants c contraire a vos valeurs et paradoxales
arretez de vouloir tjrs changer le monde

Anonyme a dit…

12H49

Allez, dis moi la vérité, c'est une blague de petit coquin cynique n'est-ce pas? Avec une telle écriture, je ne crois pas une seconde à la sincérité du message... C'est un niveau orthographique ne pouvant venir que de la main d'un plaisantin, pas de quelqu'un de "réel". (enfin je l'espère..)

Anonyme a dit…

"Puisqu'il faut changer les choses aux armes citoyens" pardon je reviens de manif nocturne...

Anonyme 12h49 tu devais avoir faim pour poster à cette heure ci, ou plutôt fin, pour reprendre tes inspirations d'étudiant linguiste.
Concernant les tags en effet, ça permet d'éviter les fautes d'orthographe en écrivant sur le mur, on recopie au propre sur du papier ensuite.
Quant au blocage qui semble bloquer ton cerveau en l'absence de professeur qui, de fait, ne te dicte rien, tu ne peux donc suivre à la lettre ce que tu ne recracheras le jour du partiel, sans fautes d'orthographe, car le principe de l'université c'est bien entendu de ne pas se documenter et se contenter d'un cours du secondaire.

Anonyme a dit…

Quand je vois toutes ces chaises entassées cela me fait mal au coeur! Déjà que nous travaillons dans des conditions misérables (les tables du bâtiments H tombent quand on s'y appuie dessus), les gens qui saccagent le matériel sont des irresponsables et n'ont probablement pas le moindre sens de l'esprit du bien commun! (je doute même qu'ils soient étudiants parfois!)
C'est toujours la même chose avec les mouvements étudiants depuis des années que je suis à Paul Valéry: les modalités d'action (blocage) n'ont jamais mené qu'à deux choses: destruction systématique de matériel (un comble quand la revendication principal est "plus d'argent pour l'éducation") et haine entre ceux qui veulent travailler librement et ceux qui veulent bloquer à tout prix!
Pourquoi cela ne change-t-il jamais?
Quand les étudiants comprendront que le blocage crée plus de problèmes qu'il n'en résout ?

Anonyme a dit…

il me semble que pour des gens qui se gargarisent des mots de"liberté, égalité, fraternité" vous vous posez là. Savez vous que la grève est un droit et non une obligation? Vous accusez le gouvernement d'agir sans prendre l'avis des Français et vous vous faites quoi. Dans vos AG il y 80% de symphatisants, les autres vous les gavez ou vous les effrayez. Elle est cool votre démocratie..et votre tolérance aussi ...

Anonyme a dit…

Anonyme du 10 Mars 18h19 a dit...
Qu'il est facile de critiquer, en anonyme.
Qu'il est facile de parler, quand on est pas sur le "terrain".

Qu'il est facile, d'assimiler tout les étudiants bloqueurs à une "ultragauche" ou à des "branleurs".
-> Ah parce que c'est plus ça?? Ya pas de honte les mecs, tant que vous assumez... Maintenant c'est sur que c'est pas facile, d'assumer :p