mercredi 20 mai 2009

[News] Université en deuil ...

Nous avons décidé d'afficher dès aujourd'hui, en lieu et place de "Université en grève", "Université en deuil...

Notre université (Montpellier III) à effectivement connu des jours meilleurs. Des jours où la situation qui s'aggrave pour celle-ci faisait bouger les foules, excitait les consciences. Notre université manque de moyens, manque d'innovation (Afin de résoudre certains problèmes), manque tout simplement de vie.

La situation, le mouvement, les personnes mobilisées ou non, ont fait que la situation en est arrivée à un point où la mobilisation est perdue (pour un temps nous l'espérons...). La faute ne saurait être remise sur quiconque d'entre nous, mis à part pour une bonne part au gouvernement qui à joué la carte du "pourrissement" (pour reprendre des termes couramment employés).

Cependant nous tenons à rappeler que toutes les réformes qui mobilisaient les foules ,et faisaient que nous remettions en cause ce système inégalitaire qui nous est proposé, sont toujours là. Certains dirons que le gouvernement a reculé, que les lois ont été repoussées, mais ce n'est que pour mieux sauter.

L'heure est grave et il est grand temps d'en prendre conscience, pour ceux qui ne l'on pas déjà fait. Qu'importe le lieux, qu'importe le moment, mobilisez-vous pour faire bouger les consciences, pour faire changer les choses !

Sur ce, nous vous souhaitons de continuer votre chemin en paix et qui sait... peut-être que nous nous recroiserons dans une prochaine lutte pour un monde meilleur et moins inégalitaire.

Bien à vous.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Sarkozy l'a bien compris: "Désormais, en France, quand il y a une manifestation, personne ne s'en aperçoit." En effet, vous avez tous pu constater à quel point nos "manifestations" étaient si peu vindicatives (même quand nous étions nombreux). Un observateur externe aurait sans doute plus cru à un carnaval ou un défilé festif! C'était ridicule! Notre génération est foutue... Elle mangera ce qu'on lui donnera... ou mourra de faim!

Anonyme a dit…

Ah ah ... Owned !!

Kévin a dit…

Notre génération sera effectivement foutue avec des raisonnement comme le tien...

Anonyme a dit…

Plus que prophétique j'aurais espéré que mon "raisonnement" touche l'orgueil de ceux qui visitent ce site... mais apparemment on est que 3... Mais je veux croire encore, tout comme toi j'imagine, qu'il reste une petite étincelle révolutionnaire en chacun de nous.
Quel est ton raisonnement?

Kévin a dit…

Mon raisonnement se rapprohce apparament du tien mais j'ose croire que notre mouvement aurait pu être efficace si il avait été suivit.
Ce qui me plaît c'est cette idée "d'étincelle révolutionnaire" dont tu parles, malheureusement j'ai bien peur que ce soit une utopie de croire qu'elle existe chez plus d'une trentaine d'entre nous... Cependant, ce n'est pas ça qui doit nous empêcher de nous battre, aujourd'hui à trente, demain à cent, après demain à mille...

ok a dit…

Salut.

Je viens vous prévenir d'un événement de première importance, qui apparement vous a échappé, vu qu'il n'y avait personne à part moi lorsque que ça c'est produit.

C'est l'endroit ou vous auriez du vous manifester en PRIORITE. Mais personne. Jeudi dernier. J'ai assisté à une réunion de comptable au BRED en plein milieu de l'aprés midi (j'étais en pleine prospection Tera Patrikienne sur internet) quand je tombe sur leur sujet. La réforme, la disparition des emplois. Uls étaient entrain de faire un plan de licenciement. On a pas fait grand état de la cafette, une partie des emplois de la B.U seront supprimés, une partie de l'administration comptable en place sur le campus
(il faut qu'ils changent de métier à t-on dis). Etc, etc. Bien évidemment, ils calculaient comment enrober ça de façon à tout faire passer comme une lettre à la poste, et de façon à ce qu'on ne puisse pas leur répondre en expliqaunt leur logique COMPTABLE.
Je peux vous le dire tel quel car je l'ai entendu. Je n'en croyais pas mes oreilles!

Alors, je me suis dit. Ils sont ou les gars qui ont foutu le bordel cette année. Ils sont la les connards en plein action. Mais je vois personne.

ok a dit…

Salut.

Je viens vous prévenir d'un événement de première importance, qui apparement vous a échappé, vu qu'il n'y avait personne à part moi lorsque que ça c'est produit.

C'est l'endroit ou vous auriez du vous manifester en PRIORITE. Mais personne. Jeudi dernier. J'ai assisté à une réunion de comptable au BRED en plein milieu de l'aprés midi (j'étais en pleine prospection Tera Patrikienne sur internet) quand je tombe sur leur sujet. La réforme, la disparition des emplois. Uls étaient entrain de faire un plan de licenciement. On a pas fait grand état de la cafette, une partie des emplois de la B.U seront supprimés, une partie de l'administration comptable en place sur le campus
(il faut qu'ils changent de métier à t-on dis). Etc, etc. Bien évidemment, ils calculaient comment enrober ça de façon à tout faire passer comme une lettre à la poste, et de façon à ce qu'on ne puisse pas leur répondre en expliqaunt leur logique COMPTABLE.
Je peux vous le dire tel quel car je l'ai entendu. Je n'en croyais pas mes oreilles!

Alors, je me suis dit. Ils sont ou les gars qui ont foutu le bordel cette année. Ils sont la les connards en plein action. Mais je vois personne.