mercredi 18 mars 2009

[News - Rappels ] Prochains rendez-vous de la mobilisation - Quelques rappels sur la consultation électronique

Voici les prochains rendez-vous programmés :

Jeudi 19 mars 2009 :
- Assemblée générale étudiante : Rendez-vous à 10h sur la pelouse à côté des préfabriqués. Le vote concernant le blocage se fera à 12h sur demande de la présidence de l'université...
- Manifestation interprofessionnelle et nationale : Rendez-vous à 14h à la place du nombre d'or.

Nous rappelons à tous les étudiants qu'une "consultation" est organisée par l'université sur le thème du blocage entre le jeudi 19 mars 2009 14h et le vendredi 20 mars 2009 14h. Cette consultation n'est pas un vote décisionnel et ne pourra être considéré comme tel puisque même la commission internet et libertés (CNIL) s'est prononcé contre son utilisation à certaines fins. Cette consultation se fait par voie électronique grâce à vos adresses étudiantes, si vous ne l'avez pas validée vous êtes invités à le faire avant le jeudi 19 mars à 9h.

Voici un extrait de la communiqué de la présidente de l'université daté du 18 mars 2009 :
Pour participer à la consultation, les étudiants doivent avoir déjà utilisé leur adresse UPV ou doivent valider leur identifiant de messagerie avant le jeudi 19 mars 2009 à 9 h à l'adresse: https://monupv.univ-montp3.fr/uPortal/render.userLayoutRootNode.uP

Ils recevront sur leur boîte mail de l'université un courriel avec un lien sur une page internet. Ce lien généré automatiquement garantit l'anonymat de la consultation. L'université ne sera pas en mesure de faire le lien entre l'adresse de chaque étudiant et la page internet attribuée. La connexion sera possible une seule fois. Les résultats seront publiés vendredi après la clôture de la consultation.


Sans faire de polémique, nous pensons juste de vous avertir que de nombreuses personnes doutent de la représentativité de cette consultation. Voici quelques-uns de leurs arguments :
- Un très grand nombre de personnes n'ont pas validé leur adresse mail de l'université, ils ne pourront donc pas participer à cette consultation.
- Un boycott de cette consultation est organisée pour ceux qui n'ont pas confiance en ce mode de consultation et ceux qui considèrent que seule l'assemblée générale et le vote à main levée est valable.
- De nombreuses personnes ne sont tout simplement pas au courant de cette consultation car ils n'ont pas internet, ne consultent jamais (ou rarement) leur adresse e-mail de l'université), etcétéra.
- D'autres personnes encore n'auront tout simplement pas accès à internet dans ce laps de temps.

Sur ce, bonne soirée à tous et bonne manifestation pour ceux qui y vont !

10 commentaires:

AC a dit…

A quand un vote à bulletin secret après une AG ? ça ne prend qu'une journée, une AG le matin vers 10h puis dans l'après-midi vote à bulletin secret et dépouillement le soir.

Anonyme a dit…

nan mais lol !!!!!! vous critiquez la légitimité d'une consultation !!! alors que vous votez et bloquez à 100 personnes toute une université ?????

ko a dit…

Pourquoi ne pas organiser un vote, par exemple devant les préfas, avec des stand "pour" et "contre" le blocage. Les votes seraient comptés à la fois par des "pro" et des "anti". Chaque étudiants se munierai de sa carte et passerait au stand de son choix. Une marque sur la main pour signaler le vote, et hop. Laisser par exemple une demie journée pour le vote. Il s'agirait d'une modalité de vote différente, mais organisée par les étudiants. Ainsi, celà rendrait moins critiquable le résultat que pour le vote à main levé tant apprécié de certains.

Il faudrait je pense réfléchir à une nouvelle modalité de vote, car nous savons tous que le vote à main levé divise plus les étudiants que le blocage en soi.

Anonyme a dit…

bon beh demain nous on va se faire une petite AG "anti bloqueurs" et puisque l'AG est souverraine on va voter le déblocage de la fac, pourquoi ça marcherait pas dans ce sens là aussi?

Alors ça fait quoi d'avoir bloqué la fac à 200 sachant qu'on est 19000 à la fac? on se sent pas un peu mal non? quoique apparement vous n'avez aucune morale!

Anonyme a dit…

la présidence a soumis le vote du blocage sur internet. si le déblocage est voté par ce moyen là, il n'y a aucune raison que la fac reste bloquée jusqu'a jeudi prochain. surtout si le nombre de participants au vote est supérieur a celui des AG.

Anonyme a dit…

Cher dernier anonyme, veuillez s'il vous plaît prendre la peine de lire les communiqués émanant de la présidence. ;)

En effet, la présidente elle-même a rapellé qu'il s'agissait uniquement d'une consultation et non d'un vote, quelque soit le résultat.

Et pour tous les autres, que vous soyez pour ou contre le blocage cela ne devrait pas vous empêcher d'être polis sur la page de commentaire. Si vous n'en êtes pas capable, alors évitez de parler de civisme ensuite..

Anonyme a dit…

"Un très grand nombre de personnes n'ont pas validé leur adresse mail de l'université, ils ne pourront donc pas participer à cette consultation." Mais BLAGUE! Les "et si, et si, et si," ne marchent que dans un sens dans cette fac.

A. a dit…

l'AG de Jeudi dernier ne rassemblait-elle pas au départ les étudiants "lutteurs" puisque c'était un AG de lutte... en ce cas là, pourquoi avoir voter la question du blocage à 400 quand nous étions mardi (pendant 5heures) et selon les résultats annoncés, 1662... c'est un peu ambigu... no comment...
la consultation organisée par la présidence me semble une bonne chose pour faire un point sur la situation globale et quelque soit le résultat, il serait bon que bloqueurs, anti et autres en tiennent compte.
enfin, pour ceux qui comptent quand même réussir leur année tout en défendant leur conviction, je tiens à dire que certains étudiants mobilisés sont en "maditaion" avec les profs pour que les plans de cours, bibliographie ou cours entiers soient mis sur le net...
Alors, ne pouvons-nous pas nous entendre finalement? :)

le mur a dit…

la médiation avec les profs est une très bonne idée, qui permet de poursuivre la mobilisation sans trop pénaliser les étudiants étant donné qu'ils pourront travailler avec ce que leurs auront donné leurs profs

mamaninquiète a dit…

Mère d'étudiante à Montpellier, je reprends à mon compte le commentaire suivant:
"J'ai deux fils en terminale, déclare Isabelle Cayzac, présidente de la fédération de parents PEEP pour l'Hérault. S'ils avaient voulu faire des études de lettres, je me serais opposée à ce qu'ils aillent à Montpellier-III. Cette université donne une image de chaos, de bazar, de glandeurs."
Malheureusement, ma fille, elle, est à Montpellier cette année!
Le mouvement de blocage est antidémocratique dans la mesure où les votes sont pris de façon tout à fait aléatoire et sans bulletin . Le blocage de l'université est complètment politique et destiné à protéger des intérêts de gens en place. L'intérêt des étudiants, quant à lui, est tout à fait négligé; voici encore une année passablement désarticulée alors qu'il existe des commissions qui examinent les changements à opérer pour que la réforme soit la meilleure possible. Vous n'allez quand pas soutenir qu'une réforme n'est pas nécessaire pour donner à l'enseignement français une qualité et un sérieux qu'il n'a plus et pour en finir avec un système dans lequel le corps professoral est tout puissant et ressemble à une caste d'un autre âge! La preuve: les élèves et étudiants manipulés constamment pour défendre ce "mammouth".